Twitter Facebook Google +

Phrase qui fait peur

Quelle est la phrase qui fait la plus peur au monde, commençant par "bijour" et qui se termine par "dibord" ?
Bijour ! Jy suis votre nuebo commandant dibord !
Twitter Facebook Google +

Vous avez des bananes ?

Un jour, un singe entre dans un bar et s'adresse au serveur :

- Vous avez des bananes ?
Le serveur lui répond alors
- Non désolé, pas ici monsieur
Le singe répète
- Vous avez des bananes ?
- Non Monsieur, je suis vraiment désolé, mais il n'y a pas de bananes ici, lui répond le serveur.
- Vous avez des bananes ?
- Non Monsieur, soyez sympathique, je viens de vous répéter qu'il n'y avait pas de bananes ici.
- Vous avez des bananes ?
- Bon écoute gamin ! Tu répètes ça encore UNE SEULE FOIS et je te cloue la langue au comptoir !
- Vous avez des clous ?
- Non!
- Vous avez des bananes ?
Twitter Facebook Google +

Histoire vraie

Un jour Dieu demanda à Gou de parler plus fort.
Et depuis ce jour, Gou gueule (Google).
Twitter Facebook Google +

Blague américaine

Pourquoi les indiens ont-il froid la nuit ?
Parce que Christophe Colomb les a découvert !
Twitter Facebook Google +

Histoire triste

Il n'avait que quelques vieilles caisses pour satisfaire son feu de poutres.
Il n'avait que des vieilles fesses pour satisfaire son peu de foutre.
Twitter Facebook Google +

Histoire vache

Un modeste fermier possédait trois truies et un cochon.
Mais ce dernier s'était rendu compte que cela faisait depuis trop longtemps que les portées de petits cochons se faisaient trop rares. Sa production commençait donc sérieusement à décliner.
Il alla donc voir un vétérinaire qui examina les trois truies, ainsi que le cochon.
Très gêné le vétérinaire avoua au fermier que la seule chose qu'il pouvait faire, c'était de se faire les truies lui-même.
De ce pas, le fermier rentra chez lui, déposa les truies dans sa petite camionnette et les amena très loin au fond du bois.
Il accomplit donc l'acte pour chacune des truies, puis retourna chez lui.
Le lendemain matin, il fît de même, puis ainsi de suite.
Puis un jour, plus de truies ! Elles avaient soudainement disparues !
Le fermier affolé couru à la cuisine demander à sa femme si elle les avait vues.
Et cette dernière lui répondit :
"Oui je les ai vues ! Elles sont dans la camionnette, il y en a même une qui klaxonne !"
Twitter Facebook Google +

Charade bizarre

Mon premier est une boisson
Mon deuxième est une boisson
Mon troisième est une boisson

Qui suis-je ?
Café au lait (café eau lait)
Twitter Facebook Google +

Charade insolite

C'est meilleur que Dieu.

C'est pire que le Diable.

Les pauvres en ont.

Les riches en ont besoin.



Qu'est-ce ?
Rien !
Twitter Facebook Google +

La Règle

Quelle est la principale règle du cache-cache au Cambodge ?
Pas plus de 1000 derrière un arbre.
Twitter Facebook Google +

A savoir

Pourquoi les femmes se maquillent et se parfument ?
Parce qu'elles sont moches et qu'elles puent !
Twitter Facebook Google +

Rapide !

Qu'est-ce qui court plus vite qu'un léopard ?
Un somalien avec un ticket restaurant.
Twitter Facebook Google +

Mon beau sapin...

Un homme dépressif a tout perdu : sa femme l'a quitté, ses enfants ne lui parlent plus, son animal de compagnie est mort, sa boîte l'a viré.
Il décide alors de se suicider du haut de son immeuble.
C'est lorsque qu'il s'apprête à sauter qu'apparaît devant lui soudainement un homme vêtu de rouge et de blanc à l'air chaleureux.
Ce dernier lui dit :
"- Mais voyons, que fais-tu là mon bonhomme ?
L'homme lui répond :
- Mais vous êtes qui ?
- Hohoho ! Je suis le père Noël ! Et si tu le souhaites je peux t'aider à tout faire rentrer dans l'ordre !
- Je veux bien ! Merci père Noël !
- Mais à une condition, tu dois me faire une petite gâterie, je te libérerai ensuite de tous tes problèmes.
L'homme s’exécute, termine la partie de plaisir puis se relève.
- C'est bon, mes problèmes sont résolus ?
- Parce que tu crois encore au Père Noël à ton âge ? Crétin
Twitter Facebook Google +

Grave maladie

C'est un pauvre homme qui arrive affolé dans un hôpital pour voir un docteur.
Après en avoir rencontré un, ce dernier lui demande :
"- Quel est votre problème ?"
L'homme lui répond :
"- Docteur, je ne sais plus quoi faire, quand j'appuie sur mon ventre, j'ai mal; quand j'appuie sur ma jambe, j'ai mal; quand j'appuie sur ma tête, j'ai mal ; quand j'appuie sur mon bras, j'ai mal; et quand j'appuie là j'ai mal aussi ! Par pitié docteur, j'ai mal partout aidez-moi !
-Hmmm.. C'est une fracture du doigt."
Twitter Facebook Google +

Le chameau

C'est un homme perdu dans le désert, seul et à bout de souffle. Quand soudain, il aperçoit une petite tente au loin, il avance jusqu'à la tente, et une fois arrivé constate qu'il s'agit d'un vendeur de chameaux.
L'homme demande alors au vendeur de chameaux :
"-Bonjour, j'aimerais vous acheter un chameau car je suis trop fatigué pour continuer seul !"
Le vendeur de chameaux lui répond :
"-Ah ben pas de problème missieur ! J'ai deux beaux chameaux forts sympathiques, à 4500 € l'unité, c'est un bon prix, profitez mon beau missieur !
-Ah non, je n'ai pas les moyens d'acheter u chameau à 4500 €, quel est votre plus bas prix ?
-Eh bien, j'ai ce chameau, il est spécial, à vrai dire je vous le donne !
-Oh merci monsieur, j'apprécie beaucoup ! Je ne saurai pas comment vous remercier ! Mais en quoi est-il spécial ?
-Eh bien, il fonctionne par codes ! Si vous voulez qu'il galope, il faudra lui crier "Ouf !", si vous voulez le faire marcher à vitesse modérée, vous devrez lui crier "Ouf ! ouf !" Et pour le faire trotter, il faudra lui crier "Ouf Ouf Ouf !". Et pour l'arrêter, il faut dire "Amen !"
-Je vois, merci encore monsieur ! Et passez une bonne journée!"

L'homme monte sur le chameau et impatient de sortir du désert crie au chameau "Ouf !". Le chameau se met à galoper à une vitesse incroyable, plus il galope et plus il accélère. L'homme est alors très satisfait ! Puis au bout d'une heure, toujours au galop, il aperçoit un petit point à l'horizon, il continue de galoper, de plus en plus vite, et s'approchant de ce point, comprend que c'est une énorme falaise ! Le chameau continue de galoper et la falaise se rapproche de plus en plus, le chameau court toujours plus vite ; puis c'est à ce moment là que l'homme veut arrêter l'animal pour éviter de foncer dans la falaise, mais pas de chance ! Il a oublié le mot pour faire stopper le chameau ! Il cherche le mot, affolé, mais la falaise se rapproche de plus en plus, de plus en plus ; puis il comprend bien que c'en est malheureusement fini pour lui, il adresse alors une parole à Dieu avant de mourir puis termine par "Amen !" Et c'est à quelques centimètres de la falaise que le chameau se stoppe d'un coup ! L'homme ravi, suant d'émotions, s'écrie
"Ouf !"